J.League Excite Stage GB (Game Boy Color, 1999)

Jleague GBC BOXicone game boy colorJ.LEAGUE EXCITE STAGE GB
Année : 1999
Studio : Art
Éditeur : Epoch
Genre : Excite Stage joue les prolongations
Joué et testé sur Game Boy Color
Support : cartouche


Lancez-vous dans la J.League afin d’en décrocher le précieux sésame : un titre de champion du Japon ! Visez également la place du meilleur buteur, défendez ardemment vos cages et usez et abusez des gestes acrobatiques pour tromper la vigilance du gardien adverse. Seize équipes sur la ligne de départ, mais un seul à l’arrivée. Pour parvenir à vos fins, n’hésitez donc pas à tirer des coups-francs mais aussi et surtout des coups bas : tacles par derrière, coups de coude, etc.

Jleague GBC 01
Si vous avez déjà parcouru les terrains de Jeux vidéo et des bas, vous devez savoir que je suis un grand fan du jeu EXCITE STAGE, sur Super Famicom. Un superbe jeu de foot à tendance arcade mais qui demande aussi une certaine technique. Pour moi, il s’agit clairement d’un titre inoubliable de l’ère 16 bits, qui fut hélas quelque peu boudé en Occident.

Si vous avez déjà joué les prolongations sur Jeux vidéo et des bas, vous avez également dû voir que j’avais laissé traîner mes crampons sur les chevilles de la suite d’EXCITE STAGE, à savoir INTERNATIONAL SOCCER EXCITE STAGE, sorti sur la “grande sœur” de la Super Famicom : la PlayStation. Autant dire que je ne partais très confiant à l’heure d’attaquer les versions Game Boy de la franchise… Je passerai d’ailleurs sous silence l’un des deux jeux (purement tactique) pour m’attarder sur le sympathique J.LEAGUE EXCITE STAGE GB. Enfin « GB », façon de parler puisqu’il s’agit d’un titre développé pour la Game Boy Color. Mais passons.

Jleague GBC 02
Qui dit Color dit d’ailleurs toutes les couleurs de l’arc-en-ciel dont les bleus sur les cuisses… et teintes bien faiblardes pour les maillots. C’est l’un de mes principaux reproches : les joueurs sont assez petits (en même temps, sur l’écran d’une Game Boy…) mais leurs maillots se ressemblent bien trop souvent – dans le feu de l’action, allez donc faire la différence entre un joueur au maillot vert pâle, et son adversaire au maillot blanc-gris. Autant dire que si vous êtes un joueur issu des années 70/80, et que vous affichez donc dorénavant quelques kilomètres au compteur, votre vue bionique (qui commence à dater, comme celle de Steve Austin) risque de vous jouer quelques mauvais tours… Maintenant, il faut aussi garder à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu Game Boy Color, et aucunement Game Boy Advance. Pour la machine, c’est finalement assez bien : les sprites sont nets, ça bouge de belle manière, les musiques (une pour chaque équipe) sont sympas et les parties sont rythmées.

Au niveau du gameplay, on retrouve certains détails qui ont fait la marque de fabrique de la franchise EXCITE STAGE : tacles appuyés, coups d’épaule meurtriers et des attaquants qui sautent parfois au-dessus des crampons adverses avec un geste plein de classe (ou plutôt dans un dernier élan de survie ?). Offensivement, le jeu se révèle particulièrement simple puisque les deux boutons de la Game Boy ne permettent pas des centaines de combinaisons : un bouton pour la passe au sol (ou tir faible), et l’autre pour la passe en hauteur, réglable – ou tir plus ou moins appuyé. Comme dans les EXCITE STAGE 16 bits, ce jeu-ci fait la part belle aux reprises acrobatiques qui se lancent avec une facilité déconcertante. Gros regret malgré tout : les têtes sortent extrêmement rarement et sont peu efficaces. Les tirs aussi, simplistes au possible, ne permettent pas de suffisamment varier les attaques.

Jleague GBC 03
J.LEAGUE EXCITE STAGE GB n’en demeure pas moins un titre fichtrement sympathique pour une Game Boy, et marquer avec des reprises de volée, à la suite d’un corner dévié ou d’un tir de loin procure bien du plaisir. Surtout que les fans d’EXCITE STAGE se retrouveront en terrain connu, à savoir la J.League avec toutes ses équipes emblématiques et son système de League, dont vous pourrez bien sûr sauvegarder la progression. Il est aussi possible de modifier sa tactique jusque dans le positionnement de chaque joueur et, comme ceux-ci sont quand même assez peu réactifs, je vous conseille d’opter pour l’attaque à outrance.

J.LEAGUE EXCITE STAGE GB est un tout petit jeu de foot, certes, mais il devrait plaire aux retrogamers dans l’âme ainsi qu’aux fans de la divine Game Boy l’espace de quelques parties.

Note :     Nostalgie :

Le gameplay de J.LEAGUE EXCITE STAGE GB manque clairement de profondeur – à tel point que l’on fait souvent les mêmes actions (ou pas loin). C’est en modifiant votre tactique et le positionnement des joueurs sur le terrain que vous pourrez quand même, à mon sens, changer votre style de jeu et ainsi varier les plaisirs – un petit peu. J.LEAGUE EXCITE STAGE GB est au final un petit jeu de foot sympathique mais très limité, dont vous pourrez malgré tout prolonger les joutes colorées contre un ami si vous possédez deux machines.

Images : ce site

Vidéo :

mag vintage

Genre : . Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à J.League Excite Stage GB (Game Boy Color, 1999)

  1. Aquamich dit :

    Nom d’un schtroumpf, moi qui pensait tous les Sith exterminé, je tombe par hasard sur ce site où sévit le sith étant de plus mauvaise foi au monde (avec son frère)… Que de souvenirs de cette période sacrée où l’on pouvait tacler un joueur qui ne portait pas le ballon et où le Clasico voulait dire deux choses: un bon vieux PSG Marseille et une partie à 4 sur SFC 🙂 séquence émotion off

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *