Geisha (1990/Amiga)

Génération 4 27 novembre 1990 > 67%
« La réalisation de Geisha est bonne, même si la qualité graphique générale n’est pas exceptionnelle (toutefois pour les connaisseurs, il est facile de reconnaître certains salariés de la société Tomahawk!). La résolution de Geisha est assez simple, toutes les actions sont en fait liées entre elles, et le jeu se place donc plutôt en logiciel initiative. Les habitués de ce type de jeu risquent de s’ennuyer quelque peu. »

Micro News 40 octobre 1990 > Top Micro News (version PC)
« Agrémenté d’images subtiles à la limite du subliminal et d’un scénario en béton, ce soft vous fera passer de longues heures de suspense et de jouissance exacerbée – enfin j’exagère peut-être un peu… »

Tilt 88 mars 1991 > 13/20
« Ce jeu combine agréablement aventure, jeu de réflexion type Mastermind, et phase d’arcade dans un climat très érotique ne tombant jamais dans la vulgarité. La réalisation est d’un niveau correct, le jeu très varié et le climat torride original. »

Joystick 11 décembre 1990 > 84% (version PC)
« Après avoir glissé progressivement dans le plaisir, le joueur découvre très vite un Orient tout en nuances, entre le jardin des supplices et celui des délices, à l’image du logiciel, formé de plusieurs parties distinctes. Une perle de Geisha en quelque sorte. »