Dune II : La Bataille d’Arrakis (PC, 1992)

icone ordinateur pcDUNE II : LA BATAILLE D’ARRAKIS
Titre alternatif : Dune II: The Building of a Dynasty
Année : 1992
Studio : Westwood Studios
Éditeur : Virgin Interactive
Genre : Culte
Joué et testé sur PC
Support : CD-ROM / Disquettes

L’empereur Shaddam IV, qui gouverne l’ensemble de l’univers connu, souhaite augmenter la production d’épice. Il fait pour cela une offre à trois factions, les maisons Atréides, Harkonnens et Ordos, à qui il promet le contrôle d’Arrakis à celle qui lui livrera la plus grande quantité d’épice.

Été 1994, FNAC, mes parents m’achètent mon premier vrai PC, et comme il faut bien sustenter mon appétit de gamer, direction le rayon jeux PC pour accompagner l’achat de cette belle bête. Un peu pressé par le temps, je prends un peu par hasard cette boîte de Dune 2 en tête de gondole après avoir rapidement jeté un œil aux images du jeu derrière. Retour à la maison, installation du matériel puis du jeu, petit coup d’œil à la montre, il est 15h. Je lance le jeu et là, c’est le drame… Je joue, je joue, je joue, je regarde ma montre, 11h du matin… C’est horrible, c’est quoi ce jeu duquel je n’arrive pas à décrocher… Rah, déjà 14h… Ça fait presque 24h que je joue, je n’ai pas faim, je n’ai pas sommeil, jamais un jeu ne m’avait fait ça…
Aucun autre jeu ne m’a plus jamais fait ça. Dune II a fondé les bases d’un des genres les plus appréciés des joueurs PC, le jeu de stratégie temps réel, et même plus de 20 ans après sa sortie, il reste un must quasi indémodable qui mérite bien son statut de jeu culte.

Inspiré du roman de Frank Herbert, le jeu se déroule sur la planète Arrakis surnommée “Dune” sur laquelle vont s’affronter pour le contrôle de l’épice les Atréides, les Harkonnens, et une 3ème faction inventée pour l’occasion, les Ordos.
Pour ceux qui connaissent un peu le genre, déjà à l’époque on retrouve tous les ingrédients typiques de ce genre de jeux : des ressources, des bâtiments, des unités, une map à découvrir, des ennemis à tuer, le tout avec une interface classique mais révolutionnaire pour l’époque avec d’un côté la mini carte ainsi que toutes les actions qu’il vous sera possible de faire sur le bâtiment ou l’unité sélectionné, et d’un autre côté en vue de dessus le jeu en lui même, et surtout un système de jeu où tout ou presque est faisable à la souris (à l’époque, ce n’était pas monnaie courante). 20 ans plus tard, ce standard est encore et toujours utilisé…

Même si aujourd’hui le jeu peut un peu rebuter par son aspect visuel un peu vieillot (les graphismes étaient magnifiques à l’époque) et une maniabilité un peu pénible dans le sens où il n’y a aucune possibilité de sélectionner plusieurs unités, il bénéficie d’une ambiance tellement géniale et absorbante dès l’introduction qu’il est impossible de ne pas passer au delà de ça. Les trois campagnes proposées sont tout simplement géniales et surtout leur durée de vie est énorme. Quand on voit que le mode solo d’un Starcraft 2 aujourd’hui peut être plié en à peine 12 à 15h, on se dit qu’ils ne se foutaient pas de notre gueule avant tellement il fallait s’acharner des semaines et des semaines pour venir complètement à bout d’un jeu comme Dune 2.
Même si au final les maps n’étaient pas très variées (planète désertique oblige), construire sa base était un réel plaisir d’autant plus que c’était réellement nouveau et que les autres jeux de stratégie de l’époque, comme par exemple Populous, étaient assez différents. Les trois factions n’avaient beau avoir que peu de différences, ces petites différentes justement faisaient tout leur charme. Qui ne s’est pas senti tout puissant avec ce char mastodonte des Harkonnens ou a bien niqué l’IA avec ce lance-missiles Ordos un peu spécial qui permettait de prendre temporairement possession d’une unité ennemi ? Ces différences n’étaient pas énormes mais changeaient pourtant un petit peu la manière dont se faisaient les attaques.

Dune II n’a par contre que peu de choses à voir avec son prédécesseur Dune premier du nom qui tirait plus vers le jeu d’aventure. Il a rencontré son petit succès et a été adapté sur Megadrive et sur Amiga l’année suivante. En 1998 un remake a vu le jour sous le titre de Dune 2000 qui en reprend la même histoire mais avec des graphismes de l’époque. Le succès mitigé de ce remake a pourtant donné une autre suite en 2001 intitulée Empereur : la Bataille pour Dune.
Westwood abandonna la série, préférant se concentrer sur les autres séries de jeux de stratégie en temps réel qui ont fait leur renommée, à savoir Command and Conquer et son espèce de spin-off Red Alert, qui existent encore de nos jours malgré la fermeture du studio par Electronics Arts (enfoirés !) en 2003.

Note : Nostalgie :

Dune II : La Bataille d’Arrakis est LE jeu par quoi tout commencé. Il a posé les bases solides d’un genre très prolifique sur PC. Warcraft, Starcraft, Total Annihilation, Age of Empires, Warzone 2100,… la liste serait bien trop longue à énumérer, mais aussi réussis qu’ils soient, Dune II reste et restera le plus mythique d’entre tous pour les amateurs du genre. Un jeu culte, tout simplement.

mag vintage

Genre : , , . Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Dune II : La Bataille d’Arrakis (PC, 1992)

  1. Oli dit :

    Cultissime. Je n’y ai pas rejoué depuis la revente de mon Amiga, mais je suis sûr qu’il est toujours aussi prenant. Il existe sur Megadrive ?! Il ne doit pas être super jouable au pad… Ca fait plaisir en tous les cas de voir ce jeu sur jeux vidéo et des bas !

    • cherycok dit :

      C’est encore aujourd’hui un de mes jeux préférés. Cultissime comme tu dis, un des jeux sur lesquels j’ai passé le plus d’heures. Le prochain devrait être un autre des jeux où j’ai passé énormément de temps, THEME HOSPITAL ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *