The Secret of Monkey Island: Special Edition (iPhone, 2009)

jaquette-the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-cover-avant-gicone Apple-iPhone-5THE SECRET OF MONKEY ISLAND: SPECIAL EDITION
Titre alternatif : The Secret of Monkey Island : Édition Spéciale
Année : 2009
Studio : LucasArts
Éditeur : LucasArts
Genre : Guybrush fait preuve de tacte-tile
Joué et testé sur iPhone
Support : Appstore


Le naïf mais téméraire Guybrush Threepwood souhaite devenir un pirate. Un vrai de vrai. Qui boit du grog, jure, lit des blogs bizarres sur les jeux vidéo et crache par terre. Mais pour cela il va tout d’abord devoir relever plusieurs défis afin de faire ses preuves devant le conseil des pirates de l’île de Mêlée. Difficile ? Improbable ? Que dire alors de ce qui va suivre : une aventure extraordinaire, au-delà des océans connus, sur la mystérieuse île aux singes afin de botter les fesses du redoutable pirate fantôme LeChuck.

the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-001the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-007

Le chef d’œuvre du point & click made in LucasArts a connu une refonte totale sur plusieurs machines, de la PS3 à la Xbox 360, en passant par le petit iPhone. Sur cette dernière version, on retrouve donc des graphismes retravaillés et surtout une énorme ambiance sonore ainsi que des doublages correspondant aux voix du troisième opus – je vous rappelle, qu’originellement, il n’y avait aucun doublage dans les deux premiers MONKEY ISLAND. C’est le gros point fort de ce remake, les voix étant particulièrement réussies, elles subliment les dialogues cultes et colorés de cette grande aventure. Concernant les graphismes, ils sont excellents mais le vieux de la vieille mère pixel que vous êtes regrettera peut-être le joli design d’antan (les décors ont maintenant moins de charme, la jungle est moins luxuriante, etc.), sans même parler du fait que certains visages redessinés ont beaucoup de mal à passer avec moi (essentiellement ceux de Guybrush et de Marley). Plus problématique : certaines retouches sabrent le travail effectué à l’époque, et l’allure auguste et altière du nouveau Guybrush n’a plus rien à voir avec le jeune aventurier au visage poupon du jeu original – et souvenez-vous, il était même plus petit que Marley, mais sur iPhone ce n’est plus le cas. Ne vous inquiétez pas néanmoins, amis nostalgeek, car les développeurs ont pensé à tout : il est en effet possible, à tout moment, de faire basculer votre partie en 1990 pour profiter du jeu dans sa version d’origine. Ouf.

the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-017the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-018

THE SECRET OF THE MONKEY ISLAND serait donc une réussite absolue, sur iPhone ? Que nenni ! L’équipe de développement a commis l’irréparable, avec une maniabilité tactile partiellement ratée. Oh, ce n’est pas la mer à boire… mais presque un grog à avaler ! En gros on s’en sort mais ce n’est jamais intuitif, et oui : ça finit par devenir un brin usant. Il vous faudra ainsi déplacer une espèce de curseur avec votre doigt sur tout l’écran, ouvrir un menu pour afficher la liste des actions à effectuer puis revenir sur l’écran pour interagir avec lui. Imaginez l’horreur lorsque vous devrez utiliser un objet que vous transportez et que vous n’aurez que quelques instants pour réaliser une action précise – bonjour le stress. Rien de rédhibitoire cependant pour le joueur invincible et confirmé (aka LeChuck Norris) que vous êtes certainement devenu au fil des sprites et des ans. Oui on peut s’amuser malgré tout, mais quel dommage de tirer ainsi un gameplay simplissime vers le bas…
Clic droit/Clic gauche : 1.
Écran tactile : Ø.

the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-025the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-032

Parmi les autres nouveautés de ce remake, citons le désormais imparable système d’aide que vous pourrez activer durant votre aventure en secouant votre iPhone. Si vous le secouez plusieurs fois de suite, les aides seront de plus en plus précises, et si vous le lancez sur cinq ou six mètres en faisant un rebond, le chemin à emprunter sera alors directement indiqué avec de grosses flèches – chiche, les nuls ? À la décharge des joueurs du dimanche, il faut bien reconnaître que certaines énigmes de MONKEY ISLAND sont clairement tirées par les cheveux d’un pirate chauve – c’est vous dire leur logique et leur difficulté ! Alors oui j’ai l’air tendu mais selon moi ces systèmes d’assistance n’ont pas que des avantages, car bien qu’ils soient optionnels ils influent directement sur notre approche du jeu en ne nous donnant jamais l’impression d’être au pied du mur – des lamentations, à force de pleurnicher en tournant autour de cette satanée mouette qui vous empêche de vous saisir d’un poisson essentiel à votre aventure !

the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-058the-secret-of-monkey-island-edition-speciale-iphone-ipod-1294674625-059

Sur le fond, je ne m’étendrai pas très longtemps : MONKEY ISLAND est un chef d’œuvre du genre, passionnant de bout en bout, drôle, doté de dialogues ciselés comme rarement dans un jeu vidéo et, surtout, pour un point & click il ne donne jamais l’impression d’être redondant. La chasse au trésor, le labyrinthe dans la forêt, les duels mythiques à base d’insultes colorées, l’entracte avec la croisière en bateau… MONKEY ISLAND est un jeu d’une variété absolument folle. Pour plus d’informations, vous pouvez toujours consulter mon avis sur la version Amiga – même si je présume que vous connaissez déjà ce jeu de fond en comble.

Note : joystick 2joystick 2joystick 2

Classique entre les classiques du genre point & click, THE SECRET OF MONKEY ISLAND aurait pu être porté de meilleure manière sur iPhone (les commandes tactiles ne sont pas géniales), certes. De même, on pourrait regretter certains aspects visuels plutôt douteux de ce remake – mais comme les graphismes du jeu original sont également proposés, on ne va pas trop se plaindre. Difficile, donc, de bouder son plaisir, surtout que les doublages (inexistants sur Amiga) constituent une vraie réussite.

Images : jeuxvideo.com

Genre : , . Ce contenu a été publié dans CURRENT-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à The Secret of Monkey Island: Special Edition (iPhone, 2009)

  1. cherycok dit :

    Fini il y a très longtemps, et comme toi je trouve que ce jeu est une perle. Je n’ai fait que les 3 premiers, mon préféré reste définitivement celui là même si les autres sont très bons. Par contre, pour la maniabilité sur iPhone, je pense que c’est parce qu’ils l’ont adapté comme des cochons de la version PC, un peu comme ils font avec des adaptations PC de jeux XBOX ou ils ne prennent même pas le temps d’adapter la maniabilité et on se retrouve avec les boutons rouges / verts / jaunes / bleus de la box dans les menus alors qu’on est sur PC. Il y en a des point and clic sur iphone avec une maniabilité bien pensée, ici ils ont fait ça comme des cochons.

    • Oli dit :

      C’est aussi mon préféré – le deux est très bon mais on s’y perd presque… La découverte de l’île de Mêlée est une expérience absolument inoubliable pour moi. Je n’ai pas joué au 3. De toute façon, si on s’attache à l’histoire des deux premiers jeux et plus particulièrement à la manière dont se termine le deuxième, l’histoire du 3 n’est pas logique et n’appartient donc pas réellement au même “univers”.

  2. cherycok dit :

    Je m’étais bien cassé la tête sur le 3, j’avais bien aimé.

  3. CTJ dit :

    Avis partagé sur la médiocrité du portage. Je l’ai fait sur 360 et c’était vraiment pénible et, effectivement, moins beau que l’original. Les voix sont en revanche un gros plus qui m’a fait resté sur cette nouvelle version.

    • Oli dit :

      La suite est un poil plus maniable sur iPhone (pas encore testé sur console de salon, mais ça ne saurait tarder). De plus, on peut y jouer avec les graphismes d’antan AVEC le doublage moderne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *