NBA Jam (Super Famicom, 1994)

NBA JAM SUPER FAMICOMicone Super_Famicom_JPNNBA JAM
Année : 1994
Studio : Iguana Entertainment
Éditeur : Acclaim
Genre : NBA j’aime
Joué et testé sur Super Famicom
Support : cartouche


Les équipes mythiques de la NBA et 54 de leurs joueurs digitalisés parmi les plus emblématiques du début des années 90 réunis dans des joutes hyper nerveuses, à deux contre deux. Pas de fautes, aucun temps mort. Ici on peut jouer des coudes, transformer le ballon en boule de feu et ainsi viser plus juste, réaliser des dunks brutaux inimaginables ou au contraire des tirs posés et élégants. Frissons garantis sans morceaux de George Eddy inside ! Dommage diront certains, car dans NBA JAM quelques joueurs ne sont pas loin de tirer du parking – comprenne qui pourra !

nba jam super famicom 01nba jam super famicom 03

nba jam super famicom 04nba jam super famicom 02

“Boom-shakalaka!”

Les adeptes de NBA JAM me comprendront, ils parlent tous la même langue : à force d’user leurs baskets sur les parquets virtuels d’Acclaim, ils ont fini par mémoriser toutes les expressions cultes de ce jeu de sport surréaliste, chaque mimique, tous les détails inoubliables d’une discipline qui affolait l’imagination des jeunes Français de l’Hexagone à l’époque – souvenez-vous de la Dream Team aux JO de Barcelone, en 1992… Les joueurs de la NBA nous apparaissaient alors comme des monstres (sans connotation péjorative aucune), des ogres du ballon orange. Des légendes vivantes. Aussi, quoi de plus naturel, pour des surhommes, que de sauter jusqu’au plafond avant de dunker ? D’enfiler les trois points comme des perles ? De jongler avec un ballon en feu ? Rien de plus logique, en effet, nous sommes d’accord.

nba jam super famicom 05nba jam super famicom 06

nba jam super famicom 07nba jam super famicom 10

“He’s on fire !”

NBA JAM c’était donc du pur concentré de rêve, de la NBA puissance 10 à domicile : des matchs à deux contre deux, des sprites énormes, aucun temps mort, un ballon qui ne peut sortir des limites du terrain, pas de fautes possibles (seul le goal tending est présent)…bref, des parties qui vont à cent à l’heure, des fous rires, des coups de gueule, des surprises et des retournements de situation en pagaille, notamment grâce au « ballon en feu » qui se déclenche lorsque vous scorez trois fois consécutivement avec le même joueur (il s’agit de l’un des rares éléments tactiques du jeu).

nba jam super famicom 08nba jam super famicom 09

nba jam super famicom 11nba jam super famicom 12

“From down-town!”

Très simple à prendre en main (certains diront simpliste),  NBA JAM est un jeu qui s’adopte immédiatement. Sur Super Famicom les gâchettes permettent d’enclencher le turbo (très permissif, il remonte presque immédiatement), tandis que les boutons servent à shooter (ou dunker suivant votre position), contrer, chiper la balle, la passer à son partenaire ou bien bousculer violemment un adversaire (knock out, et il n’y a jamais faute). Cette simplicité, c’est aussi la force de NBA JAM : vous pourrez y rejouer dans dix ans, vous n’aurez toujours besoin que de quelques minutes pour vous remettre dans le bain. Certes, un gameplay aussi peu technique a ses mauvais côtés : seul, le jeu est ainsi redondant. Mais à deux, ou surtout à quatre joueurs via un multitap, NBA JAM se transforme en expérience euphorisante au possible ! Un must-have absolu, que dis-je : un must-play indémodable ! Pour y avoir rejoué récemment avec mon frère et des amis, je peux vous promettre que le jeu n’a absolument pas vieilli – au contraire de toutes les stars de l’époque, dont on préférera se souvenir en short et gracieusement pixelisés sur Super Famicom, plutôt qu’avec du bide, des rides et des divorces aux fesses comme c’est le cas pour beaucoup à présent.

nba jam super famicom 13nba jam super famicom 14

nba jam super famicom 15nba jam super famicom 16

“Ugly shot !”

NBA JAM, initialement sorti sur bornes d’arcade,  a-t-il des défauts sur Super Famicom ? Si vous partez du principe que sa simplicité n’en est pas un, alors je n’en vois aucun. Le jeu est certes assez répétitif seul, mais fabuleux à plusieurs. Les bras roulés s’enchainent, les contres sortis de nulle part et les passes dans le dos vous décrocheront toujours la mâchoire, et vous ne vous lasserez jamais de voir John Stockton le roi de l’interception dunker (presque) comme un pivot et Scottie Pippen exploser le verre du panneau après un dunk ravageur – pas si incroyable quand on sait que Shaquille O’Neal était plus ou moins coutumier du fait, et il ne s’agissait pas de jeu vidéo alors ! Bien sûr, les puristes regretteront les absences remarquées de Michael Jordan et de Charles Barkley pour des affaires de gros sous, mais on se consolera avec toutes les autres super stars proposées : Karl Malone, Mullin, Clyde The Glide, Bill Clinton (oui, oui), et tant d’autres.

nba jam super famicom 17nba jam super famicom 18

nba jam super famicom 19nba jam super famicom 20

Des amis ou des frangins, un multitap, une Super Nintendo, quatre manettes et quelques jeux de la trempe de NBA JAM ou SUPER FAMILY TENNIS : ce sera toujours mille fois plus convivial que les parties online de la génération PS3 et Xbox 360…

Note : joystick 2joystick 2joystick 2  Nostalgie : joystick 2joystick 2joystick 2

Trois bâtons de joie. Seulement ? Oui, car NBA JAM premier du nom sera rapidement suivi d’une suite (NBA JAM TOURNAMENT EDITION, encore meilleure car plus complète – et que je m’amuserai à tester dans quelque temps), disponible sur un certain nombre de machines (Super Famicom, Megadrive mais encore et surtout la Saturn et la PlayStation). Ce premier NBA JAM n’en demeure pas moins un jeu culte, simple et jouissif, amusant seul (on peut sauvegarder sa progression grâce à des mots de passe et en difficulté 5 il faut s’accrocher) mais beaucoup plus intéressant à plusieurs – à quatre c’est le pied. Et quand je dis le pied, je parle bien de celui de Karl Malone, pointure XXL : un fun énormissime !

mag vintage

Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à NBA Jam (Super Famicom, 1994)

  1. Fab dit :

    Boomshakalakaaaaaaaaa

  2. cherycok dit :

    Sur Gamecube, la série des NBA Street (3 volets) me faisait énormement penser à NBA JAM, ces 3 jeux sont excellents et on retrouve entre autres les masta dunks ^_^ un opus est egalement sorti sur XBOX 360, PS3 et PSP, très réussi également, ca s’appelle NBA Street : Showdown. Si tu les as pas testé, je te les conseille

  3. Fab dit :

    Dire qu une version xla est sortie mais que sur le sol us…sinon une version boite sur wii…
    J ai comme theorie que le gameplay est fait pour que les matchs se jouent serres un peu a la mario kart qui donne des items boost et autres quand on est dernier…mais c est tjs bon d etre on fiiiiiiiiiire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *