Operation Wolf (PC Engine, 1990)

operation wolf pc engineicone PC-Engine_CoreGrafxOPERATION WOLF
Année : 1990
Studio : Taito
Éditeur : NEC Interchannel
Genre : un loop, ou deux loups ?
Joué et testé sur PC Engine
Support : HuCard


C’est la guerre ! Un groupe de soldats sans foi ni loi a pris possession de plusieurs bases et villages en pleine jungle. Votre mission, si vous l’acceptez, sera de trucider un maximum d’ennemis et de sauver leurs otages – par contre vous pourrez tirer à foison sur les animaux pour obtenir des bonus, à cette époque-là on était moins concerné par leur sort qu’aujourd’hui ! Lancez-vous donc dans l’aventure mais essayez de ne pas abuser de la gâchette : vos munitions sont en effet limitées… aussi prenez bien garde de ne pas vous retrouver en tête à tête avec un char, un hélico ou un bateau de guerre avec un chargeur vide !

operation wolf pc engine 01operation wolf pc engine 02

operation wolf pc engine 03operation wolf pc engine 04

Avant que ce genre ne tombe en désuétude (malgré la survivance, notamment, des HOUSE OF THE DEAD), le rail shooter a fait le bonheur de nombreux joueurs de salles d’arcade dans les années 80. Pour ma part, c’était sur OPERATION THUNDERBOLT, la suite d’OPERATION WOLF. Succès des machines de salon oblige, ces jeux d’arcade mythiques (techniquement fabuleux, pour nous à l’époque) ont été portés sur tout et n’importe quoi – le « n’importe quoi », c’est pour la version Amstrad GX-4000. Mais j’exagère sans doute : ces jeux étaient tellement simples et addictifs qu’ils parvenaient à divertir quel que soit le support envisagé. On pouvait certes pester sur l’anachronisme d’une console GX-4000 et de son portage d’OPERATION THUNDERBOLT en 1990, ou encore sur la version très pauvre d’OPERATION WOLF par rapport aux capacités d’un Amiga 500, force est de constater que l’on prenait quand même son pied !

operation wolf pc engine 05operation wolf pc engine 06

operation wolf pc engine 07operation wolf pc engine 08

La version PC Engine du premier titre de la franchise, soit OPERATION WOLF, est une réussite – si vous parvenez à vous faire à la maniabilité au pad. À titre de comparaison, il ne se situe pas très loin du même jeu sur Amiga et ridiculise la version Famicom. Votre viseur est très vif (vous pouvez régler sa vitesse), et les sprites des personnages sont parfois très gros et fort bien détaillés – on pourrait presque compter le nombre de pixels utilisés pour dessiner les bikinis des touristes blondes égarées dans les villages ennemis (partir en vacances dans un pays en guerre, il faut le vouloir, j’en conviens). Ces touristes et autres otages, parlons-en justement, car ils font partie de cette foultitude de détails qui rendent les parties d’OPERATION WOLF si ludiques : vous devrez bien évidemment ne pas leur tirer dessus (je sais, c’est tentant pour la blonde), voire même en secourir directement certains puisque plusieurs d’entre eux seront poursuivis par un assassin armé d’un couteau ! Pour les aider, vous avez à votre disposition un arsenal limité, qu’il s’agisse des modèles proposés (une simple mitrailleuse et des roquettes) ou de leurs munitions : ce dernier point ajoute un élément de stratégie à OPERATION WOLF. En effet, il vous faudra rester très attentif à votre stock de munitions, et donc viser juste pour ne pas en gaspiller. La recherche de petits bonus disséminés çà et là dans le décor n’est donc pas uniquement amusante et joliment détaillée (vitres qui explosent par exemple) : elle est vitale à la réussite de votre mission.

operation wolf pc engine 09operation wolf pc engine 10

operation wolf pc engine 11operation wolf pc engine 12

Quid de votre mission, justement ? Eh bien si celle-ci est extrêmement nerveuse, elle n’en demeure pas moins très courte – comptez un quart d’heure, si vous jouez bien. À mon sens, ceci ne constitue pas un défaut pour autant : OPERATION WOLF possède diverses fins (suivant votre taux de réussite), plusieurs loops possibles pour faire du scoring (des tas de statistiques sont disponibles pour les puristes), et le mode deux joueurs est toujours envisageable pour renouveler l’aventure – fun et fous rires garantis ! Et puis le même jeu, s’il avait duré une heure, aurait sans doute fini par lasser : OPERATION WOLF, c’est en effet une idée du plaisir vidéoludique immédiat – bref mais intense, sur lequel on a parfois envie de revenir pendant une dizaine de minutes pour défourailler des méchants en treillis et autres mercenaires patibulaires (non, non, je vous ai déjà dit qu’on ne touchait pas à la blonde !).

Note : joystick 2joystick 2     Nostalgie : joystick 2joystick 2joystick 2

Si vous avez connu ce style de jeux dans les années 80/90, vous replongerez dans la bataille d’OPERATION WOLF avec un sourire niais constamment attaché aux lèvres – en particulier sur PC Engine, dont le portage est particulièrement réussi. Il va sans dire que pour un joueur des années PS3/Xbox 360, OPERATION WOLF pourra sembler trop court et désuet. Toutefois, les retrogamers sauront apprécier sa nervosité et ses nombreux détails inoubliables : les bonus dissimulés dans le décor, les otages à sauver, le duel avec le chef des terroristes, les parties à deux… Ça ne remplacera jamais les parties dans les salles d’arcade avec un gun entre les mains mais, malgré la frustration de devoir jouer au pad, le plaisir est là, et bien là.

Images : jeux vidéo et des bas

Une vidéo :

mag vintage

Genre : , . Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Operation Wolf (PC Engine, 1990)

  1. Cherycok dit :

    Ah ah, j’ai un jeu de ce genre sur la borne d’arcade de chez mes parents, le jeu s’appelle CABAL, il est je crois sorti sur plusieurs plates formes :

    http://www.gggames.se/screenshots/a/117/4.jpg

    • Oli dit :

      Ah attention, CABAL c’est un genre différent, c’est pas du rail shooter. Par contre je l’adore ! Tu l’as sur borne d’arcade ?!?! Je suis super jaloux !

  2. cherycok dit :

    J’ai une 10aines de jeux sur la borne stockée chez mes parents, certains très bons comme ce Cabal, Tetris, Street Fighter 2, Big Karnak. D’autres moins bons du style Kabuki Z, mais sympas tout de même.

  3. Flotomatik dit :

    J’avoue, sacré veinard Cherycok. J’avais aussi comme projet d’me faire une borne et j’ai abandonné. Question de place. Dans l’genre ya aussi Dynamite Duke sur Megadrive mais j’crois qu’il est qu’à un joueur !

  4. cherycok dit :

    A vrai dire, je l’ai pas fabriquée, c’est une vraie borne des années 80 qui vient d’un bar espagnol. J’ai toute ma famille maternelle là bas et le métier de mon oncle est de réparer les bornes d’arcade et les flipper dans les bars. Du coup, il nous a sorti 2 flippers (mécaniques, les meilleurs) et une borne d’arcade il y a des années. Puis il nous amenait des jeux régulièrement. Et comme c’était la galère ces immenses cartes (genre 30cm sur 40cm), il a fabriqué un renforcement sur le coté de la borne, une sorte de boite avec couvercle, dans laquelle sont “enfilées” les différentes cartes de jeux, et y’a plus qu’a brancher le connecteur sur celui auquel on veut jouer. Le nombre d’heures que j’y ai passé dessus, je compte même plus. Chaque fois que je vais les voir, je me fait au moins une petite partie ^_^ Et si un jour j’ai la chance d’avoir une maison, je la prendrais direct lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *