Les voyageurs du temps : la menace (Amiga, 1989)

icone amiga_500LES VOYAGEURS DU TEMPS : LA MENACE
Titre alternatif : Future Wars: Time Travellers
Année : 1989
Studio : Delphine Software
Éditeur : Delphine Software
Genre : en guerre contre les aliens et toute leur (point and) clique
Joué sur Amiga 500 et PC, testé sur Amiga
Support : disquettes


Un modeste laveur de carreaux va, à la suite d’un malheureux concours de circonstances, se retrouver dans une aventure extraordinaire… naviguant dans les méandres du temps.

Glorieux ancêtre du genre point and click, LES VOYAGEURS DU TEMPS est un titre majeur de l’industrie du jeu vidéo sur ordinateur. Le logiciel en question a en effet lancé définitivement les carrières d’Eric Chahi et de Paul Cuisset, et permis à l’éditeur Delphine Software d’asseoir sa renommée avant la sortie de plusieurs autres très grands titres (qu’on ne présente plus – donc je n’en parle pas).

Superbe packaging, scène d’intro très « cinéma » et musiques sublimes (merci à Jean Baudlot) Delphine Software a, incontestablement, fait entrer le point and click dans l’ère du grand spectacle. Pour l’époque, j’entends. Un petit jeune qui découvrirait ce jeu aujourd’hui aurait bien du mal à lui pardonner sa linéarité, ses énigmes moins tortueuses qu’un MONKEY ISLAND (pour moi c’est l’un des points forts des VOYAGEURS DU TEMPS), sa maniabilité hasardeuse (il faut passer dans un sous-menu pour changer d’action – pas cool quand on n’a que quelques secondes pour réagir) et ses objets de la largeur d’un pixel. Oui j’espère que vous avez une bonne vue !

Pourtant… oui pourtant la magie opère encore. Et les pérégrinations de ce laveur qui ne se tient pas à carreau, qui bascule dans une aventure folle pour avoir simplement entrouvert la mauvaise porte, est encore et toujours la promesse d’un voyage aux confins de la science-fiction et de l’imagination de tous ces joueurs qui ont eu la chance de grandir en rêvant. En particulier grâce aux VOYAGEURS DU TEMPS.

Note :  Nostalgie : 

De nombreux bâtons de joie pour cet ancêtre mémorable des point & click. Alors certes, on fera mieux après, mais LES VOYAGEURS DU TEMPS est un titre qui ne s’oublie pas. J’écoute d’ailleurs toujours très régulièrement ses mélodies avec mon baladeur.

L’intro :

mag vintage

Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *