Fruit Ninja (Android, 2010)

icone xperia-arcFRUIT NINJA
Année : 2010
Studio : Halfbrick
Éditeur : Halfbrick
Genre : Nin-jardin
Joué et testé sur Android Xperia
Support : Android Market


Un écran fixe, et des fruits qui sautent dans les airs. Armé d’un sabre virtuel actionné par vos doigts sur l’écran tactile, vous devrez couper ananas, pommes, poires et autres fraises aux abois… et si possible simultanément pour déclencher des combos.

Les petites sensations et autres buzz du moment se suivent et ne se ressemblent pas toujours, sur iPhone et Android. Et j’ai appris à être méfiant, en la matière, car ce que l’on nous sert est généralement incroyablement surévalué par plus d’un propriétaire de smartphone. J’ai donc patiemment attendu que le dernier truc à la mode, intitulé FRUIT NINJA, devienne gratuit (sur Android seulement pour l’instant, dans une version incluant des publicités), pour me lancer dans l’aventure.

Le principe de FRUIT NINJA est simple, et parfaitement adapté aux écrans tactiles : il vous faudra découper des fruits lancés devant vous à grands coups de sabre (votre doigt glissant aux quatre coings de l’écran, mimant ainsi le coup). Vous pourrez alors découper les fruits dans toutes les largeurs et diagonales possibles et imaginables avec votre petit doigt musclé, voire même utiliser deux doigts à la fois (merci au multitouch) afin de trancher plus de trucs, parfois simultanément : combos juteux à la clé. Pris dans la frénésie du découpage de petits fruits innocents, vous risquez alors de vous emporter et de déraper en coupant… une bombe qui passait par là (et c’est le pépin : boum !). Il faudra donc tenter de trancher le plus de fruits possible tout en gardant bien à l’esprit qu’une bombe est susceptible d’apparaître à tout moment : aiguisez vos réflexes !

Trois modes sont disponibles, deux avec un temps limité (l’un avec des bombes et bonus, l’autre sans), et un troisième sans aucun chrono (le mode classique, le meilleur), vous proposant de trancher le plus de fruits possibles… le game over apparaissant si vous manquez trois fruits ou si vous faites exploser une bombe.

Sympa tout ça… pendant environ dix minutes. Au-delà, c’est quand même désespérant de redondance et de gameplay figé (même les armes que l’on peut débloquer ne modifient pas le gameplay). Alors certes on peut s’amuser à comparer ses scores en ligne, mais bon… du scoring dans un jeu comme ça, c’est quand même bien peu passionnant. Je me suis lassé du gameplay dès la fin de ma première partie, c’est dire ! J’ai malgré tout persévéré mais le mal était fait : le fruit des fendus de Halfbrick m’a interdit toute prise de plaisir vidéoludique. Malgré tout, les joueurs qui n’aiment pas trop Steve Jobs prendront peut-être leur pied à trancher des pommes sur Android…

Note :

FRUIT NINJA est un jeu rigolo, plein de bonnes intentions et dont le gameplay est vraiment pensé pour les écrans tactiles. Hélas je l’ai trouvé vraiment trop répétitif, et son gameplay est finalement peu emballant. Voici encore, à coup sûr, un jeu surévalué sur smartphones. À noter que la version iPad est plus élaborée puisqu’elle vous permet d’envoyer un deuxième joueur aux fraises (version non testée), et qu’une version Xbox sous Kinect est prévue pour août 2011 (on préfèrera en rire).

Ce contenu a été publié dans CURRENT-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Fruit Ninja (Android, 2010)

  1. cherycok dit :

    Jamais compris l’engouement pour ce jeu. Pris sur iTunes un jour où il était gratuit, il est même pas resté 1h sur mon téléphone…

    • Oli dit :

      Et attends…il vient donc de sortir sur Kinect (O_o) et propose déjà un DLC payant. Ils prennent vraiment les joueurs modernes pour des vaches à lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *