Parasite Eve (PlayStation, 1998)

08-Parasite-Eve-pochetteicone playstationPARASITE EVE
Année : 1998
Studio : SquareSoft
Éditeur : SquareSoft
Genre : survivre au RPG
Joué et testé sur PlayStation
Support : CD-ROM


L’histoire se déroule à Manhattan et met en scène l’inspectrice de police du NYPD Aya Brea et une chanteuse d’opéra répondant au nom de Melissa Pearce – qui s’est transformée en monstre.

La représentation des mitochondries au sein du jeu est plus artistique que réaliste. Les mitochondries mutantes présentes dans le corps de Pearce ont atteint un niveau de développement suffisant pour modifier ses cellules, ce qui entraîne chez elle une perte totale de contrôle de son corps et de son esprit. Elle mute alors et se surprend à posséder des attributs non-humains, comme la possibilité de voler. Dès lors, elle n’est plus Pearce, mais Eve (en référence à la mitochondrie Eve). Les mitochondries mutantes vont alors s’échapper de son corps et contaminer des centaines d’autres êtres, humains comme animaux, qui vont semer la terreur.

PARASITE EVE 01PARASITE EVE 02

Inédit en France pour une raison inconnue, alors que sa suite et le troisième opus sur PSP seront bien localisés chez nous, Parasite Eve débarque en 1998 développé par Squaresoft, que l’on connait tous bien plus pour la saga Final Fantasy. Et finalement, pour son incursion dans le survival horror, la compagnie ne change pas radicalement son concept puisque Parasite Eve est un habile et judicieux mélange entre un RPG classique et le genre précité. On incarne Aya Brea, policière, qui va devoir affronter pas mal de créatures mutantes dans les rues et les égouts de New York, la veille de Noël. Les combats s’effectuent dans des zones restreintes, et nous font gagner des XP, permettant d’augmenter nos capacités. Ces combats apparaissent, comme dans un Final Fantasy, assez aléatoirement. L’ensemble fonctionne très bien, surtout que le jeu se fait passionnant et de toute beauté, dès sa scène d’ouverture.

PARASITE EVE 03PARASITE EVE 04

Squaresoft nous offre en effet comme souvent tout son savoir faire en matière de jeu vidéo, et les cinématiques sont bluffantes, voire sublimes. Si dans le fond comme dans la forme, Parasite Eve se rapproche de beaucoup de RPG comme précisé ci-dessus, l’aspect survival horror est assuré, et en se penchant quelque peu sur la création du jeu, on comprend pourquoi puisqu’une partie du staff responsable de Resident Evil 2 quitta Capcom (lorsque le développement repartit de zéro) et arriva chez Squaresoft pour travailler sur Parasite Eve. Néanmoins, l’horreur se fait ici plus biologique, plus scientifique, et l’histoire ne tourne pas autour d’un vulgaire virus. Et si Resident Evil partait souvent dans une direction de série B voire Z horrifique à l’américaine, Parasite Eve voit les choses en plus grand !

PARASITE EVE 05PARASITE EVE 06

Les lieux visités, l’histoire, les cinématiques, tout est ici sublimé pour notre plus grand plaisir, tout en se faisant parfois plutôt subtil. Le score musical donne encore plus d’ampleur à l’aventure, et le magnifique thème restera dans les mémoires – thème qui sera de nouveau utilisé dans les suites. On pourra bien reprocher au jeu, tenant sur 2 CD, de se finir un peu trop rapidement si on le compare aux autres RPG de l’époque de Squaresoft, qui était alors entre la sortie de Final Fantasy VII et la préparation du VIII, mais pour un survival, c’est du tout bon et cela n’enlève rien au statut épique du jeu. Chose assez intéressante pour être soulignée, le jeu adapte très librement un roman du même nom, qui sera lui même porté au cinéma la même année, pour une adaptation cette fois-ci bien plus fidèle (scientifique et intimiste).

Note : joystick 2joystick 2joystick 2joystick half  Nostalgie : joystick 2joystick 2joystick 2joystick 2

PARASITE EVE est un jeu excellent, mixant à merveille l’horreur et le RPG.

mag vintage

Genre : , , . Ce contenu a été publié dans OLD-GEN, Test, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Parasite Eve (PlayStation, 1998)

  1. gabbersteff dit :

    Un des jeux avec une des ambiances les plus particulières qu’il m’ait été donné de jouer! Un super souvenir, content de l’aovoir eu d’occase en US à l’époque! Merci pour le test!

  2. Tatsael dit :

    Pour ma part j’ai adoré le “2”. Un des rares jeux que j’ai fait plusieurs fois (notamment pour avoir une super arme du style sabre laser si je me souviens bien). Une vraie ambiance, un super gameplay, de bonnes ziks : bref un de mes jeux préférés sur PS1 avec Vagrant Story et Fear effect 2.

    • Ah ça, ça me fait plaisir, car beaucoup de gens sont passés à côté de Parasite Eve 2 et de Fear Effect 2, qui sont deux jeux que j’adore personnellement, les ayant encore en originaux sur PS1 mais aussi sur le PS3.

  3. cherycok dit :

    Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours eu du mal avec ce jeu à l’epoque. Mon meilleur pote avait acheté l’import US, j’ai essayé de m’y mettre 2 ou 3 fois, et jamais réussi à rentrer dedans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *